Les dernières nouvelles de François Fillon

ouestfrancefr

PAYS DE LA LOIRE  /  SABLÉ-SUR-SARTHE  /

Après ses vacances, François Fillon « va travailler dans le privé »

Modifié le 22/08/2017 à 10:42 | Publié le 22/08/2017 à 10:24

Écouter

Au programme : règlement de comptes avec Les Républicains, travail dans le privé et suites du feuilleton judiciaire.

Sa terrible campagne présidentielle s’est achevée au soir du premier tour, le 23 avril 2017 : en troisième position avec 20 % des suffrages. Force républicaine, le micro-parti de François Fillon, avait engrangé 3,3 millions d’euros de dons. Après la défaite, il restait 1,9 million non-dépensé. Les Républicains ont réclamé leur part, notamment pour renflouer le parti qui affiche 55 millions de dettes.

Hier, Le Parisien a révélé que, fin juillet, Force républicaine avait finalement accepté de reverser « 900 000 € » aux Républicains. Pas sûr que le chèque apaise les tensions. Beaucoup n’ont pas digéré l’échec. Et le perdant a visiblement coupé les ponts. Aucune déclaration publique et de rares contacts en privé.

À quel poste ? Mystère…

Les Républicains éliront leur nouveau président les 10 et 17 décembre. Fillon a reçu Laurent Wauquiez, il rencontrera bientôt Daniel Fasquelle. Ce dernier, député du Pas-de-Calais qui a lancé le mouvement « Sauvons la droite », devrait annoncer sa candidature en cette fin de semaine. Fillon laisse passer l’été. Il a séjourné dans son manoir sarthois, en Islande et en Toscane. Et « à la mi-septembre, il va travailler dans le privé », confirme son entourage.

Dans quelle entreprise, à quel poste ? Mystère. Le jeune homme qui rêvait de journalisme, qui est diplômé en droit public, a plongé tôt dans le chaudron politique. Il avait 22 ans, il en a aujourd’hui 63. Parmi ses autres projets : une Fondation pour les chrétiens d’Orient.

Une certitude : il aura rendez-vous avec la justice. Dans le cadre de « l’affaire Pénélope », il est notamment poursuivi pour détournement de fonds publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *