Fake News, délation, punition

Monique Cochinal

Trois mots courants de ce « monde nouveau ».

Il ne se passe pas de jours sans que nos politiciens n’emploient ces mots effrayants, qui sont responsables d’un climat de méfiance, d’angoisse, de peur et de division des citoyens. Est-ce cela le « nouveau monde » ? Est-ce cela la nouvelle politique ? Est-ce cela le « macronisme » ?

Certes, notre vieille France a grand besoin de réformes pour affronter la mondialisation actuelle, mais, pour chaque nouvelle réforme, nos ministres, nos députés, et le Président lui-même, à bout d’arguments convaincants, ordonnent, culpabilisent, dénoncent et punissent les citoyens non convaincus. Dans quel monde vivons-nous ? Comment ne pas réagir ?

Pour l’écologie et les lois concernant la transition écologique, on nous dit : « citoyens, soyez conscients et responsables. Si vous ne voulez pas que vos enfants et petits-enfants meurent asphyxiés par les gaz d’échappement de vos voitures polluantes, changez de voiture, ou bien passez-vous de voiture ». Il y a quelques jours, j’entendais même, dans la bouche d’un célèbre élu vert, ces mots : « Nous demandons à l’Assemblée de voter un amendement pour supprimer toutes les publicités en faveur des voitures essence et diesel ». Il allait encore plus loin en ajoutant : « interdisons la construction de tels moteurs polluants ». En voilà une drôle d’idée ….. Une façon certaine de provoquer la fermeture de nos usines automobiles mondialement prospères, et de mettre au chômage beaucoup d’ouvriers et employés.

Dans le domaine de l’économie et les nouvelles lois sociales, bientôt en vigueur, les entreprises seront étroitement surveillées, classées. On dénoncera les chefs d’entreprise trop friands de contrats à durée déterminée (CDD). Ces mauvais seront punis. Ils devront payer une amende, mis à l’index, et n’auront plus la confiance des éventuels clients. C’est la chasse aux réfractaires de la loi. Après les entreprises, on s’attaque aux banques : la Société Générale, la BNP Paris Bas, qui ont versé des sommes considérables comme amendes.

Dans le domaine de la santé, ce n’est pas mieux. Notre chère Ministre de la santé, après avoir augmenté les taxes sur le tabac, les alcools (il est vrai que la consommation à outrance de ces denrées est très mauvaise pour la santé), donc notre Ministre de la santé envisagerait d’obliger nos jeunes médecins de s’établir dans nos territoires lointains, à la campagne et non en ville. Encore, faudrait-il qu’il y ait assez de nouveaux médecins pour les villes et les campagnes de France ? Avant de recruter des médecins étrangers : Polonais, Turcs, Africains, Asiatiques……

Pour vous déplacer rapidement, vous envisagez de prendre l’avion. Alors, là aussi ….. Attention ! Soyez donc responsable et réfléchissez un peu : si vous voulez aller à Lyon, on vous obligera à prendre le TGV (non polluant) et non l’avion (à des prix défiant toutes concurrences, selon certaines compagnies aériennes), car ce moyen de transport émet trop de gaz polluant, donc à supprimer.

Quant aux « fake news » répandues partout à une vitesse folle, elles frappent toute personne en plein cœur, blessent profondément et anéantissent la réputation d’un être à vie.

Quel triste monde ! Il me rappelle celui de la dernière guerre, où nous avons connu un tel climat de délations, dénonciations, méfiance envers l’autre, le voisin, l’ami même parfois.