Les législatives ne sont pas une élection présidentielle

Bernard Owen

S’aventurer dans les sondages présente certes de l’intérêt encore faut-il un rien de réflexion.

Le JDD dans son baromètre  est très optimiste concernant le vote pour les candidats du Président Macron et font un rapprochement avec les récentes élections présidentielles.

« …31% seulement estiment que la France doit rester telle qu’elle est et protéger son identité. Avec ce 69-31, on est tout proches – et c’est un signe – du 66-34 du second tour de l’élection présidentielle ; 69-31 (Sondage du JDD: Les Français veulent du changement mais s’en méfient le 29 mai 2017,) »

Ce rapprochement législatives et présidentielles est délicat  car tout candidat opposé à Marine Le Pen aurait gagné. La personnalité du candidat importait peu,seule une minorité aurait accepté Marine Le Pen comme présidente.

Souvenons-nous le résultat du premier tour de la présidentielle de 2002. L’initiative de la gauche plurielle avait éliminé le premier ministre Jospin du deuxième tour laissant comme candidat Jean-Marie Le Pen accordant à Chirac un vote de 82,2% des suffrages au deuxième tour.

Pour terminer en 2017 les mots clés du JDD « Les Français veulent du changement mais se méfient. L’inquiétude est de mise. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *