Les sondages et les élections

Bernard Owen

Le beau soleil de ce dimanche de Pâques 2015 devrait éclairer la politique et les commentateurs.
L’enquête hebdomadaire du JDD nous apprend l’état de l’opinion sur la politique actuelle du gouvernement. Nous ferons abstraction des commentaires des deux personnes citées de l’IFOP et nous ne retiendrons que les chiffres. 62% des interrogés ne souhaitent pas un changement de premier ministre (81% des sympathisants de la gauche et 61% de l’UMP). Cette tendance est confirmée par l’opinion concernant le cap des réformes Valls-Macron. 60% pour les interrogés (68% des sympathisants de droite, 47% par ceux de gauche.
Pour les élections régionales à venir nos commentateurs ont clamé haut et fort depuis les cantonales-départementales que les régionales seraient tenues à la proportionnelle. Or, il n’en est rien. Au début que la France votait au régionales, elle le faisait au scrutin de liste proportionnelle. Ceci à cessé quand certaines régions ne pouvaient pas définir le budget de l’année suivante le 31 décembre de l’année en cours.
Le législateur a sagement décidé que l’on voterait autrement. Sans entrer dans les détails, nos prochaines élections seront au scrutin influencé par le scrutin municipal (un souvenir de la loi Acerbo) et aura une forte accentuation en sièges de la tendance gagnante aux voix obtenues au premier tour ou au deuxième tour. Il n’y aura qu’un tour quand un parti obtient +50% des suffrages. Dans ce cas il obtiendra automatiquement 25% de l’ensemble des sièges tout en participant à la répartition à la proportionnelle de tous les partis ayant obtenu plus de 5% des suffrages.
Dans le cas où aucun parti n’obtiendra la majorité absolue au premier tour, un deuxième tour aura lieu dans ce cas, le parti qui obtiendra la majorité simple lui permettra d’obtenir alors 25% des sièges tout en participant à la répartition proportionnelle des sièges restant à pourvoir ainsi que les autres partis ayant obtenu 5% des suffrages.
L’opinion publique se retrouvera-telle lors des prochaines élections?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *