Macron: la dégringolade

Europe 1

EXCLUSIF. La popularité de Macron s’effondre encore : – 14 points

 23h38 , le 26 août 2017

SONDAGE -57% des Français se déclarent désormais mécontents de l’action d’Emmanuel Macron, selon le baromètre Ifop pour le JDD.

Emmanuel Macron est en forte baisse dans notre sondage.

Quatre mois après son élection triomphale, Emmanuel Macron est désormais un président minoritaire. Selon notre baromètre Ifop-JDD, le chef de l’Etat perd 14 points en un mois :  seuls 40% des Français se déclarent satisfaits de son action,  et 57% se déclarent mécontents (dont 20% « très mécontents »). Cette chute très abrupte prolonge celle du mois dernier (-10 points en juillet) pour aboutir à un effondrement de 24 points sans précédent : Jacques Chirac avait cédé 20 points entre mai et août 1995.

54% des Français étaient satisfaits de François Hollande en août 2012

La comparaison avec ses deux devanciers à l’Elysée est nettement en défaveur de Macron : à la même distance de son élection, Nicolas Sarkozy recueillait 69% d’appréciations favorables en 2007 ; et François Hollande, avec 54% de jugements positifs en août 2012, pouvait encore compter sur un soutien majoritaire dans l’opinion. De son côté, le Premier ministre chute également. Il perd 9 points de popularité : 47% des Français sont satisfaits de son action et 45% sont mécontents.

L’enquête a été menée par l’Ifop pour le JDD auprès d’un échantillon de 1 023 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne et par téléphone du 25 au 26 août 2017.

Certains sont condamnés à trainer derrière eux une impression qui déplaît aux autres. Pourquoi? C’est difficile à savoir. Ces situations paraissent indépendantes du succès qu’il pourrait atteindre. Il faut dire que son caractère et ses maladrèsses ne mènent pas à sa réussite.

Qui est dominant dans le couple Macron? Certainement pas lui. Comparé à François Fillon, il n’existe pas.

Disons que le système juridictionnelle doit immédiatement revu. Bernard Owen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *