Pourra-t-il durer 5 ans ?

HUFFINGTON POST POLITIQUE

01/03/2018 05:00 CET | Actualisé 01/03/2018 09:36 CET

La popularité de Macron s’effondre de 11 points – SONDAGE

Dans notre baromètre YouGov, le chef de l’Etat perd 31 points de confiance chez les seuls sympathisants LR. Du jamais vu.

Par Geoffroy Clavel

POLITIQUE – Encore stable début février après une remontée inédite, la cote de popularité du président de la République s’effondre littéralement au cœur de l’hiver. Dans la vague du mois de mars de notre baromètre Yougov réalisé pour Le HuffPost et CNewsEmmanuel Macron voit son indice de confiance auprès des Français interrogés lourdement chuter de 11 points à 30% d’opinions favorables.

Face à ce qui s’apparente à sa plus forte dégringolade depuis son arrivée à l’Elysée, le chef de l’Etat retrouve son niveau de popularité le plus faible depuis le début du quinquennat et perd tout le bénéfice de sa « remontada » sondagière enregistrée depuis son dernier plus bas au mois de septembre dernier. Dans le même temps, le nombre d’avis défavorables augmente de 13 points à 58% des personnes interrogées.

YOUGOV

Désaveu cinglant chez les sympathisants LR

Faut-il voir dans cette bérézina les limites atteintes par la ligne du « en même temps » chère au fondateur d’En Marche? Une chose est certaine: celui-ci perd des plumes à gauche comme à droite. Entre le renoncement à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et la politique budgétaire défavorable aux retraités dont le pouvoir d’achat a été grevé par le relèvement de la CSG, l’électorat de droite, traditionnellement plus âgé, inflige un désaveu sans appel au président de la République: Emmanuel Macron perd ainsi 31 points (!) de popularité auprès des sympathisants Les Républicains (24% d’opinions favorables) qui soutenaient jusqu’alors majoritairement son action.

Dans le même temps, il perd 13 points auprès des sympathisants PS, EE-LV (33% d’opinions favorables), 5 points auprès de sa majorité (85% d’opinions favorables) et 3 points auprès des sympathisants d’Extrême gauche (13% d’opinions favorables). Un électorat sensible aux débats sur l’immigration et visiblement décontenancé par la ligne dure adoptée par le président de la République vis à vis des migrants. Fait notable, la cote d’Emmanuel Macron gagne 3 points auprès des sympathisants du Front National (19% d’opinions favorables).

Edouard Philippe et le gouvernement plongent aussi

Si le président de la République est le plus affecté par ce désamour, Edouard Philippe et le gouvernement n’échappent pas au phénomène. Crédité lui aussi de 30% d’opinions favorables, le premier ministre perd six points en mars dont 23 points auprès des seuls sympathisants Les Républicains (27% d’opinions favorables).

Le scénario est identique s’agissant de l’équipe exécutive. Avec 28% d’opinions favorables, le gouvernement perd 8 points par rapport au mois dernier, dont 22 points auprès des sympathisants du parti Les Républicains, 10 points auprès des électeurs centristes et 6 points auprès des sympathisants PS, EELV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *