S’agirait-il de la banalité du mal?

Bernard Owen, Maria Rodriguez-McKey

Charly Wilder vient de publier dans le New York Times du mardi 5 juillet 2016 quelques remarques sur un film qui a été présenté au Festival de Munich. La secrétaire de Joseph Goebels qui a maintenant 105 ans fournit un aperçu de la vie d’une secrétaire de l’époque.
Elle est à la fois tolérante, se présentant comme accomplissant la tâche qui lui incombait. « Pourquoi serai-je coupable, « moi » -à moins d’en vouloir à l’ensemble de la nation allemande d’avoir élu semblable gouvernement. »
« Quant aux bonnes âmes qui, de nos jours, affirment qu’ils agiraient en faveur de ces pauvres juifs persécutés. Je les crois, ils sont sincères mais en réalité, en ce temps là, ils auraient fait comme les autres. A cette époque la nation entière se trouvait sous une vaste coupole à la façon d’un camp de concentration. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *